EMSO-France

EMSO, European Multidisciplinary Seafloor and water column Observatory, est un réseau Européen d'observatoires du fond de mer et de la colonne d'eau au point fixe qui a pour objectif scientifique d'observer en temps réel les processus environnementaux liés avec les interactions entre géosphère, biosphère et hydrosphère. EMSO vise à acquérir des séries temporelles longues (10 à 20 ans au moins) dans les mers du pourtour européen, de l’Arctique à l’Atlantique, de la Méditerranée à la mer Noire avec pour objectifs principaux :

  • l’étude de l’impact du réchauffement climatique sur les océans entourant l’Europe,
  • l’étude des écosystèmes marins profonds dans une optique de recherche fondamentale mais aussi de gestion durable, en s’intéressant particulièrement aux facteurs anthropogéniques et climatiques,
  • l’étude des processus tectoniques, volcaniques, hydrothermaux et gravitaires et la surveillance des risques naturels associés (séismes, tsunamis, instabilité des pentes) pour les zones côtières à forte densité de population.

EMSO, constitué en ERIC (European Research Infrastructure Consortium) depuis septembre 2016, compte 8 membres : Italie, France, Irlande, Espagne, Roumanie, Grèce, Royaume-Uni et Portugal.

L’Infrastructure de Recherche EMSO-France, inscrite dans la feuille de route du MESRI, assure le regroupement des initiatives françaises sur les observatoires sous-marins du programme européen et promeut leur ouverture à un maximum d’équipes et de disciplines. L’engagement de la France est motivé par son rôle en gestion de données, en innovation technologique et par le choix des sites d'implantation des observatoires :

Contacts
  • Laurent Coppola, CNRS - Sorbonne Université, France
  • Nadine Lantéri, Ifremer, France